Une invasion déguisée

En mai 2018 le tout jeune studio turque Hero Concept proposait sur Nintendo Switch Doughlings : Arcade, une revisite dArkanoîd à la sauce Doughlings. Pour leur premier jeu c’était un bon jeu mais pas exempt de défaut. Leur nouveau titre reprend ici le principe de Space Invaders toujours dans le monde des Doughlings. Le concept est ultra simple on dirige le héros du jeu pour éliminer les cibles. La trame scénaristique (oui oui) reprend juste après celle de leur jeu précédent. La météorite qui avait réduit les Doughlings à l’état de sauvageons est en fait une arme beaucoup plus puissante……

Le contrôle de Morpheus (le personnage) est ultra simple, on le dirige à l’aide du joystick droit de gauche à droite et une pression sur le bouton Y pour tirer sur les vaisseaux ennemis se trouvant au dessus. Il existe plusieurs évolutions des ennemis représenté ici par des couleurs et aspects différents. Du point de vue des couleurs elles sont au nombre de 4 : bleue, verte, jaune et rouge. Si la version bleu s’éliminera avec un seul tir, le vert 2 tirs, le jaune 3 tirs et le rouge 4 tirs.

Ca c’est pour les premiers niveaux, on a le droit ensuite à une multitude de variante de vaisseaux. Autant dire que la progression n’est pas aussi facile que ça et j’ai pesté souvent après avoir perdu bêtement à trop me concentrer sur une vague d’ennemis plutôt qu’une autre.

Nettoyage en profondeur

A première vue (moi le premier) on se dit Doughlings : Invasion encore un jeu qui se fini en une heure et encore en forçant un peu. Pour commencer le tir est mortel pour Morpheus donc il faut faire extrêmement attention et si les premiers niveaux ne sont pas un champ de bataille, au fil de la progression on est amenez à scruter dans les moindre recoins de peur de perdre une vie. Heureusement des petites caches seront présentes dans certains niveaux, mais temporairement puis qu’elles sont destructibles et aussi bien venant du tir des vaisseaux que de Morpheus. Fort heureusement il sera possible de récupérer quelques vies par ci par là dans certains niveaux.

Après chaque destruction de vaisseaux, ces derniers laisseront échapper une item à récupérer absolument (enfin je dis ça vous pourrez vous en passer mais croyez moi ça aide en cas de coup dur). Ce petit bonus allumera au fur et à mesure les éclairages présent tout en haut et lorsque ceux ci seront tous allumés, Morpheus dégainera un tir magique donnant la même couleur à une série de vaisseaux pour en éliminer une bonne fournée. Autant dire qu’il faut bien choisir ou tirer, le tir est limité à quelques coups.

Outre les petits bonus cités précédemment, chaque fin de niveau pour être l’occasion de récupérer des fioles. Celles ci permettront d’augmenter les capacités des différents personnages. Si Morpheus occupe une grande partie du jeu, il pourra se transformer (temporairement) et ainsi bénéficier de pouvoirs particuliers. Les transformations sont au nombre de 4. Le Zapper est le premier à débloquer après avoir terminé les 10 premiers niveaux et avoir vaincu le boss. Zapper fait penser à Cyclope dans X-Men avec un rayon laser sortant de ses yeux.

Doughlings: Invasion est entièrement en français

Graphismes : Les traits sont soignés, on sent une nette évolution depuis le premier jeu du studio. Les arrières plans sont agréables mais on aurait aimés un peu d’animation. Rien à redire tout roule parfaitement aussi bien en mode TV que nomade (encore heureux…..).

Ambiance sonore : L’ambiance générale est agréable, les différentes musiques sont là pour mettre dans le jus. Ca s’écoute sans pour autant stresser le joueur. Après il existe aussi un bouton magique sur la switch si la concentration dans le le silence est votre façon de faire.

Jouabilité : Difficile de faire plus simple comme porte d’accès ce qui pourrait lui ouvrir sans soucis une très grande tranche d’âge. Si la difficulté semble insurmontable c’est surtout une question de « c’est pas la peine d’aller trop vite, prend ton temps t’as rdv ? hein quoi »

Durée de vie : La cinquantaine de niveau demandera vous demandera beaucoup d’adresse et de patience. Les plus téméraires iront se risquer avec les niveaux de difficulté supplémentaires.

14/20

Doughlings: Invasion apporte sa petite touche sur un concept qui a certes fait ses preuves depuis des décennies mais à moins de 10 € et avec une bonne durée de vie, idéal pour les petites parties vite fait et/ou en attendant un titre attendu triple A.

Test réalisé à partir d’un code fourni par le développeur

Taille du jeu 135 Mo – Prix eShop 9.99 €

Laisser un commentaire