L’histoire remonte à 2017, Nintendo avait engagé une action en justice contre MariCar, une société de karting qui permettait aux pilotes de se déguiser en personnages de Mario Kart.

Après la victoire du procès de Nintendo, MariCar avait fait appel qui a été rejeté par la cour suprême du Japon. Initialement, MariCar a été condamné à payer 10 millions de yens à Nintendo (environ 80.234€). Après un appel, le montant a été porté à 50 millions de yens (près de 401.170€).

Laisser un commentaire