À retrouver sur SMITE : le nouveau Battle Pass Monstercat, Azula d’Avatar, et la refonte de plusieurs déesses


Quatre skins de Monstercat vous attendent dans le nouveau Battle Pass, ainsi que Pélé Azula, qui marque le retour des skins d’Avatar

Hi-Rez Studios sort un tout nouveau Battle Pass sur SMITE conçu en étroite collaboration avec le label de musique électronique Monstercat.



Les morceaux électro de Slushii, Sullivan King, Noisestorm ou encore Koven ont servi d’inspiration pour créer quatre skins de personnage, des thèmes musicaux et d’autres éléments inscrits dans l’univers de SMITE.

En partie, chacun des quatre skins fait entendre la musique de l’artiste correspondant, par exemple en remplaçant les effets sonores des compétences par des percussions, des basses, etc.

Le BP Monstercat débloque aussi quatre thèmes musicaux, qui peuvent servir de bande-son pour SMITE. Au programme : « Valhalla », le prochain morceau de Slushii, le désormais culte « Crab Rave » de Noisestorm, de la drum and bass avec « Give You Up » de Koven, et le viscéral « Someone Else » de Sullivan King.


Faisant suite au succès du cross-over de l’été dernier, Avatar, le dernier maître de l’air revient sur SMITE.

Pélé Azula est un tout nouveau skin inspiré de la princesse de la Nation du feu, créée par Nickelodeon. Le skin est proposé à -20% de réduction pendant les deux semaines qui suivent sa sortie.

Par ailleurs, tous les autres skins d’Avatar sont de nouveau disponibles, et ce pour la première fois depuis leur sortie retentissante l’été dernier.


Fortement encouragé par la communauté, Titan Forge Games a retravaillé le modèle de personnage et le pack de voix d’Athéna, l’une des premières gardiennes de SMITE. Bien que de nombreux changements soient d’ordre esthétique, d’autres sont d’ordre culturel.

Son précédent modèle reste disponible en tant que skin et peut être débloqué contre des gemmes ou de la faveur, les monnaies gratuites de SMITE.

Perséphone, la reine des Enfers du panthéon grec, profite elle aussi d’une refonte. Tout le monde devrait désormais la trouver plus agréable à jouer : plus facile à maîtriser pour celles et ceux qui ont l’habitude de la sélectionner, mais aussi plus facile à contrer pour ses adversaires.


Laisser un commentaire