Koei Tecmo annonce aujourd’hui l’arrivée prochaine du jeu Atelier Sophie 2: The Alchemist of the Mysterious Dream sur la Nintendo Switch.

Toujours développé par le studio Gust, cette suite qui met de nouveau en scène Sophie et d’autres personnages tels que Plachta ou encore Ramizel Erlenmeyer sera disponible le 25 février 2022 en Europe tout comme en Amérique du Nord.

L’incroyable histoire d’un rêve mystérieux…
L’une des histoires vécues lors des nombreuses aventures de l’Alchemist Sophie, au cours de son voyage après avoir quitté Kirchen Bell, sa ville natale. Vivez l’aventure de Sophie, alors qu’elle part à la recherche de son amie Plachta dans le monde onirique de Erde Wiege, après qu’elles aient été séparées. Tissez des liens avec les gens que vous rencontrez, apprenez à comprendre leurs émotions et à les partager.

Des combats au tour par tour améliorés et des transitions fluides !
Dans ces combats au tour par tour, votre groupe de 6 membres se divise en deux équipes de 3 qui coopèrent lors des « multi-linked turn battles ». De plus, les transitions entre l’exploration et le combat se font sans aucun temps de chargement et donnent lieu à des « seamless battles ». Ainsi, vous pourrez profiter du jeu à un rythme incroyable !

2 types de panneaux pour que tout le monde profite de la synthèse !
Ce jeu utilise des panneaux de synthèse, le système de synthèse des jeux Mysterious de la franchise. Lorsque vous utilisez cette fonctionnalité (similaire à un petit puzzle), vous devez placer les matériaux dans des carrés du panneau pour créer de nouveaux objets. En plaçant certains matériaux dans ces carrés, divers effets peuvent être produits.

Dans ce jeu, le joueur a le choix entre 2 types de panneaux : le panneau de base, et le panneau restreint, qui possède un niveau de difficulté plus élevé pour la synthèse.Le plateau du panneau restreint est plus complexe, mais si vous placez correctement vos matériaux, vous pourrez synthétiser des objets dotés d’effets puissants qui ne peuvent être gagnés via le panneau de base.




Laisser un commentaire